Sale nuit pour un reporter

Sale nuit pour un reporter

5 heure du mat’ Paris s’éveille

Avant-hier le convoi présidentiel est bien arrivé à destination. Papa, Maman et Quentin ont vaqué à leurs différentes occupations pendant le restant de la journée. Par contre la nuit arrivée, plus moyen de dormir dans le Pauliland, le président a fait un souk d’enfer, double tétée suivie de solo de hoquet pour finir avec une symphonie de pleurs. Bref personne n’a pu dormir dans cette cacophonie, Raoul et moi on s’est tapé le carton jusqu’à plus d’heure pour passer le temps.

Conclusion le lendemain une barre dans la tête vu le manque de sommeil. Bien sur Gilberto n’a pas pu s’empêcher de se descendre quelques bières, impossible de lui demander de conduire une voiture le lendemain matin et donc Mr. Papa n’a pas eu de chauffeur pour aller à Frankfurt.

Je vous rassure la nuit dernière après quelques réglages de carburateur sur la pompe à lait, nous sommes arrivés à passer une nuit somme toute tranquille.

Giscard et Gilberto après une nuit blanche

 

Giscard la Girafe

Photo Reporter

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site